2.plus - Olivier de Termes, une épopée au XIIIe siècle

Aller au contenu
Le manque de documents sur la jeunesse d'Olivier...

Faisons quelques considérations relatives à "la fabrique de l'Histoire" et à la nature des "sources" et "documents" qui permettent à l'historien (puis au médiateur) d'apporter une analyse, une information ou... un portrait.

Ce qui est voué à être présenté comme des "faits historiques" est, dans le cadre du métier d'historien, basé sur la traduction et l'analyse d'une documentation, de sources, de textes, chroniques, actes juridiques etc... de préférence de première main.

Ainsi, la recherche historique passe par l'analyse de tout un corpus documentaire qui, à l'origine, est à retrouver dans les bibliothèques, les archives, les lieux de stockage parfois surprenants... pour peu que ces documents aient été conservés !

Or, nous nous intéressons ici à un personnage et à son époque... qui est le XIIIe siècle. Bien qu'il faille de beaucoup nuancer l'imagerie populaire d'un moyen âge "sombre", "inculte"... ou pour résumer "barbare" (à croire les fabricants du concept de "renaissance")... le médiéviste est bien entendu confronté à beaucoup de lacunes, manques, et absences...

Simplement déjà par le fait que près de 800 ans ont induit beaucoup de pertes quand à ce qui a été rédigé au XIIIe siècle ! Bien sûr.

Mais il faut aussi garder à l'esprit que seulement certains aspects de la vie médiévale ont à l'époque été considérés comme "méritant d'être mis sur papier"... Et il y a toujours la nécessité de l'analyse, de la confrontation, de la vérification... car les falsifications, la propagande et les visions orientées... sont aussi vieilles que l'écriture !?!

Donc... comme pour d'autres personnages, voire "très grands" personnages de l'histoire, tels que des Rois ou des Papes... ou plus généralement les femmes, il y a de larges aspects de la vie d'Olivier de Termes que nous ne connaissons pas. Un jeune héritier n'est pas encore un personnage public !

Ceci dit, par rapport aux siècles antérieurs, le XIIIe siècle est marqué par un développement de l'écrit, de la nature des écrits, de leur meilleure conservation etc... Ainsi, alors qu'il y a finalement très peu de mentions et écrits sur les aïeux d'Olivier dans la famille seigneuriale de Termes... il y en a beaucoup pour Olivier.

Cela méritait d'être rappelé. D'où la prudente formulation d'hypothèses et probabilités sur sa jeunesse, ou des portions de sa vie.



comments powered by Disqus
"Olivier de Termes, une épopée au XIIIe siècle"
Théâtre + espace numérique.
Une réalisation des mairies de Termes et Tuchan (Aude).
Retourner au contenu